Pourquoi votre ado ne range pas sa chambre ? Comment obtenir sa coopération ?

L’adolescence est une période de bouleversement, de désorganisation interne et externe qui ne passe pas inaperçue :

« Sa chambre est un foutoir »… « Ses affaires traînent un peu partout,  et je retrouve des restes de nourriture moisie sous son lit » .

Ça vous parle ?

Vous vous sentez un peu désemparé et ne savez pas trop comment faire face ? Comment expliquer que votre enfant si bien ordonné au départ soit devenu un adolescent bordélique ?

Quels sont les besoins sous-jacents et les solutions que vous pourriez utiliser ?

Voici les 6 erreurs de base à éviter et quelques conseils pour les parents.

Auteur : Anne-Laure TARDÉ (coach scolaire et psychopédagogue)

Cette période marque la transition entre le monde de l’enfance et le monde des adultes et signe l’arrivée des revendications «  c’est ma chambre, je fais ce que je veux »  « tu n’as pas le droit d’entrer dans ma chambre ». Face à cela, vous rétorquez souvent « tant que tu seras sous mon toit, tu respecteras mes règles »…Et vous voilà embarqués dans une guerre de tranchées qui peut perdurer assez longtemps et devenir une vraie lutte symbolique de pouvoir et de contrôle de territoire…

Tant et si bien que vous alternez entre colères « quel manque de respect et désarroi « mais comment peut-il vivre dans un tel désordre et retrouver ses petits ».

L’adolescent construit son identité en s’opposant aux règles parentales et affirmer son indépendance « je veux pouvoir vivre comme je veux, comme je veux », « je fais à ma manière et plus à la vôtre ». Il a donc  des besoins d’indépendance et d’affirmation pour s’individualiser par rapport à vous.

De votre côté, quel besoin se cache derrière votre désir impérieux de voir sa chambre en ordre… Est-ce uniquement un besoin de contrôle ou sur un plus long terme, le besoin  de vous rassurer qu’il saura garder sa maison propre et rangée une fois adulte ?

Alors, comment concilier les besoins de nos adolescents avec nos besoins d’adulte et les amener à être plus coopératifs… Quelles sont les erreurs à éviter pour en sortir gagnant-gagnant (et pas trop exténué)

Erreur n°1 – Supporter l’intolérable pour vous dans le but de ne pas provoquer ou d’éviter le conflit.

C’est l’explosion assurée à plus ou moins courte échéance… Que faire alors ?

Vous pouvez parler de vos limites avec lui, et déterminer ce qui est acceptable et ce qu’il ne l’est pas. Lui dire que vous avez besoin de retrouver une maison rangée pour vous aider à  vous détendre après votre journée de travail… Lui dire également que si vous pouvez tolérer que ses affaires traînent, vous refusez catégoriquement par exemple  de retrouver de  la nourriture avariée sous son lit en insistant sur les risques pour sa santé.

Erreur n°2 – Croire qu’il le fait uniquement dans le but de vous contrarier.

Les adolescents pensent à une multitude de choses en même temps. C’est un peu « j’y pense et puis j’oublie » et ça se compte en secondes. Ses priorités ne sont pas les vôtres. Les copains, les sorties, les relations amoureuses sont bien plus importants que d’avoir une chambre rangée et propre dans laquelle il ne met pas souvent les pieds.

Il est alors judicieux de faire des rappels réguliers même si c’est usant sans vous offusquer des « oublis »

Erreur n°3 –  Penser que s’il ne range pas sa chambre aujourd’hui, il en fera de même une fois qu’il sera dans son logement et que ce sera un capharnaüm sans nom.

Un adolescent bordélique peut devenir un adulte très rangé et soigneux lorsqu’il intègre son « chez lui »..

Se rappeler que c’est un état transitoire, désagréable certes, mais passager peut être aidant.

Une amie me disait récemment en parlant de sa fille : « sa chambre était un bordel sans nom, et maintenant elle me demande de mettre les patins quand je rentre dans son appartement ».

Erreur n°4 – Ranger sa chambre à sa place.

Sur le moment ça peut être tellement tentant. Mais sur le long terme vous lui envoyez le message « qu’elle n’est pas capable de « et vous l’empêchez de prendre ses responsabilités et de devenir autonome.. Votre ado ne deviendra peut-être pas la « fée du logis » que vous rêviez, mais suffisamment rangé pour se sentir bien chez lui et dans sa tête. Et nous avons tous des degrés d’exigence différents quant à la propreté et le rangement

Erreur n°5 – Lui crier dessus pour qu’il la range

Au-delà du soulagement que ça procure, vous prêcherez dans le désert, car au moindre cri, le cerveau des adolescents devient hermétique et se bloque. Plus rien ne passe. Résultat, il fera de la résistance et vous serez exténué.

Si vous devez lui parler de l’état de sa chambre, essayez d’être le plus calme et si vous voyez que vous commencez à vous énerver, stoppez la discussion et reparlez-en  à plus tard, par exemple lors d’un déplacement en voiture. En étant côte à côte le message passe mieux qu’en face à face, et c’est moins agressif.

Erreur n°6 – Le laisser envahir toutes les pièces de la maison

Si sa chambre est son territoire, et qu’il est libre d’y laisser traîner ses affaires, il est en revanche inacceptable de faire de  même dans les pièces « communes » de la maison, comme la cuisine, la salle à manger, la salle de bains. Chacun doit faire des efforts pour laisser ces parties en ordre et propres pour le bien-être de toute la famille.

S’il oublie (et il oubliera, soyez-en sûrs) lui rappeler que ces pièces ne lui « appartiennent » pas et que chaque membre de la famille doive pouvoir s’y sentir bien et avoir un espace sans se sentir envahi.

 

Ces points que nous avons évoqués vous permettront d’obtenir une meilleure coopération de votre adolescent (même si parfois les résultats obtenus ne seront peut-être pas à la hauteur de vos espérances).

Plus vous entretiendrez de bonnes  relations avec votre adolescent, plus sa coopération sera meilleure. Cela suppose du temps, de la disponibilité, de la patience, et de la bienveillance et une bonne dose de persévérance.

Rappelez-vous que l’adolescence est une période compliquée pour votre ado, mais pas que . Soyez indulgents avec vous-même, car cette transition s’étale sur plusieurs années. Donc, ménagez-vous et gardez à l’esprit qu’il y aura une fin.

 

[Formation gratuite de 45 min]

Aidez votre enfant à réussir à l’école
même si vous pensez avoir tout essayé
et :

Lever les blocages

Lui redonner le goût d’apprendre

Savoir comment votre ado apprend

S’inscrire

2 Comments

  1. Merci pour cet article éclairant ! Je pense être tombée dans chacune des erreurs mentionnées, et j essaye d en sortir, mais c est difficile quand on ne partage pas le même point de vue avec son conjoint (beau-père de l ado), qui pense que la discipline est nécessaire avant tout à cet âge…

    • Bonjour,

      Merci pour votre message. Nous les parents sommes des Être humain, et on ne peut pas tout éviter, moi la première. Le quotidien affecte notre état d’esprit et on tombe dans ces erreurs que je relate dans cet article.

      Bien cordialement

      Anne-Laure

Répondre à Christelle Cancel

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

fr_FRFrench